Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Les Anciens astronomes signalent, vers le douzième siècle, qu'ils constatent un glissement des saisons depuis Ptolémée. Ils précisent qu'en Égypte le mois de mai était le plus chaud, puis, à l'époque de Ptolémée, chez les Romains, le mois de juin, et pour eux, au Moyen-âge, le mois de juillet. Pour nous cela devient août. Est-ce anti-scientifique. Une étude s'impose.Existerait-il une étoile maléfique qui trouble la météo ? Une statistique s'impose.

En fait ils nous disent, texto « Les Égyptiens voyaient les fortes chaleurs en mai, Ptolémée en juin, nous les constatons en juillet ». Bien entendu, pour nous, c'est au mois d'août que nous allons à la plage nous rafraichir.

Records de chaleur. Mercure
Records de chaleur. Mercure. voir ci-après

Ils font des constatations similaires pour les autres facteurs météo, le lecteur retrouvera dans la description des douze constellations de notre ouvrage ces remarques diverses issues d'un document de cette époque.

La Science actuelle nie totalement ces relations, acceptant parfois, du bout des doigts, la très hérétique liaison du périhélie et de l'équinoxe (le modèle Insola).  Pour les scientistes, il n'existe ni ne peut exister le moindre rapport entre l'Homme et son Univers, semble-il. Car on ne voit pas un bras sortir des astres influencer les Humains.

Le fichier List of weather records nous donne les plus fortes chaleurs au niveau mondial. Nous le prenons sans tenir compte de l'hémisphère ni du pays où fut enregistré ce record, tel quel, brut. Il contient 99 dates exploitables.

La position de Vénus est étonnante lors de ces fortes chaleurs, l'astre se plaçant 40 fois matinal, se levant avant le Soleil et 59 fois vespéral, en fait entre 40 fois en secteur 2 (chiffres de avant à après : 10,12,18-00-15,40,04).

Saturne, bien que les dates soient assez proches, se lie à la constellation de la Vierge, avec 12,16,13 en secteurs 8, 9 et 10 soit de 160 à 225 degrés environ. Cette disposition de Saturne se retrouve aussi pour les combats les plus importants de l'humanité, comme quoi ces étoiles très particulières échauffent l'homme (nous les retrouvons aussi avec le Soleil pour les chienneries de type viol aggravé).

Mais ce qui nous intéresse, c'est Sirius et donc le secteur 5 situé de nos jours de 90 à 112,5 degrés, Sirius étant au centre de ce secteur. C'est Mercure qui fait le maximum avec un léger déport en totalisant 29 positions en secteur 6, soit l'effet de retard ou décalage habituel. Mercure réalise en outre un carré de 270 degrés avec cette même étoile.

* Nous ne pouvons considérer Vénus qui se place dans le secteur qui suit, 24 positions en secteur 7 car cet astre demande une approche par déclinaison et par cycle de 8 ans comme déjà signalé ce qui dépasse le cadre d'un article tout public.

Voici le sigma 5 soit Soleil, Lune, Mercure, Vénus et Mars puis le graphe de Mercure.

SIGMA 5 : 20 | 22 | 31 | 31 | 67 | 73 | 74 | 50 | 24 | 19 | 17 | 10 | 16 | 16 | 15 | 10 | 0240,77

Diagramme de Mercure.

Records de Chaleur. Mercure et Sirius
Records de Chaleur. Mercure et Sirius

Ce qui nous permet de déposer le constat qui suit.

Constat.

Lorsque Mercure, par sa position sidérale, dépasse l'étoile de Sirius ou réalise un carré de 270 degrés avec ce point, le nombre de records de chaleur s'accroit, Mercure agissant comme s'il éveillait ou dynamisait cette étoile qui joue dès lors le rôle d'un Soleil.

(c) Guy Michel Arend 25/04/2016. Constat Déposé.

Fin de constat.

Mercure : 05 | 05 | 02 | 09 | 11 | 29 | 14 | 09 | 01 | 02 | 02 | 04 | 02 | 03 | 01 | 00 | 0129,36

en 16 secteurs, M=6,188, sidéral j2000.

Note.

Ajouté 27/04/2016.

Certains esprits diront que le graphe serait plus convainquant avec les records de Froid. Soit.

Les Américains, bénie soit cette démocratie, nous fournissent les 50 records de froid pour leur états de 1883 à nos jours.

Le nombre de cas est limité mais Weather et Cold sont très fréquents dans les fichiers (noms d'associations et de groupes musicaux) et nous n'avons pas pu trouver d'autre base de données. Nos états démocratiques, non américains, ne fournissant aucune information.

Première remarque, Mercure se dispose différemment ainsi que Vénus.

Vénus nous fait 10,06,08-00-06,13,07 en mode matinal et vespéral face au Soleil. Si nous retrouvons le max pour le secteur 2, la progression est moins nette que les 10-12-19-18-40 qui précèdent. 10, c'est au maximum d'extension avant le lever du Soleil, Vénus se levant avant donc, 07 c'est Vénus le soir, se couchant, au maximum d'élongation, après le Soleil.

Mercure nous fait, toujours en 16 secteurs, 10,12-00-18,00 contre 08,41-34,16.

Le Soleil, c'est fatal pour ces latitudes Nord, se positionne de 13 (21 décembre environ) à 3 (mai) avec, des secteurs 13 à 3 les valeurs 9,19,21,00,00,00 et 1, bien isolé mais il s'agit d’Hawaï, l'état de naissance du Président Barak Hussein Obama, qui souffrit d'un petit douze degrés le 17 mai 1979.

Mercure se concentre à nouveau.

Pas de graphique, cela ne sert à rien, mais des valeurs plus ramassées de 12 à 2 soit 04, 13, 24, 07, 01, 00,01 et ce 24 se place donc sur le secteur 14 qui va de 292 à 315 degrés soit la constellation du Capricorne mais plus simplement (6 + 8) l'opposé de sa position lors des grandes chaleurs.

Le Soleil semble éviter Mars en se positionnant avant mais c'est faible et plus net pour la Lune.

Donnons ce graphe Lune-Mars car c'est le seul graphe lunaire perturbé, tous les autres astres et astéroïdes semblant sages.

Records de Froid. Graphe Mars-Lune

Mars-Lune. Records de Froid

Constat.

Lors de grands froids, la Lune semble éviter la conjonction à l'astre de Mars ainsi que les aspects dits cardinaux (90, 180 et 270 degrés). Pour l'hémisphère Nord, Mercure se place plus fréquemment entre 292 et 315 degrés en sidéral j2000n donc sur le cercle de position, selon les étoiles.

© Guy Michel Arend. 27/04/2016

Fin de constat.

Valeurs Lune : 01 | 01 | 02 | 07 | 00 | 00 | 04 | 07 | 06 | 01 | 02 | 07 | 03 | 06 | 03 | 00 | KI2 = 34,48. 16 secteurs, Mars=0°.

Dernier point, les fortes chaleurs semblent survenir la première semaine de la Lunaison alors que les records de froid semblent indifférents.

Lunaison chaleurs (M=6) = 07 | 15 | 09 | 06 | 03 | 08 | 08 | 03 | 03 | 07 | 07 | 05 | 03 | 04 | 08 | 03 | 0024,96

Des esprits chagrins diront qu'il faudrait une contre-expérience. Soit.

Le fichier américain donne les records de chaleur pour les 50 États, équivalent de 50 pays européens, qui ne comportent que 4 doublons avec le fichier mondial, nous les gardons.

La distribution donne (records de 1888 à 2012).

Soleil : 00 | 01 | 00 | 00 | 20 | 20 | 08 | 01 | 00 | 00 | 00 | 00 | 00 | 00 | 00 | 00 | 0227,12

Lune : 02 | 02 | 09 | 01 | 00 | 00 | 02 | 02 | 04 | 03 | 01 | 03 | 08 | 02 | 05 | 06 | 0033,84

Mercure : 00 | 01 | 00 | 02 | 24 | 09 | 09 | 05 | 00 | 00 | 00 | 00 | 00 | 00 | 00 | 00 | 0195,76

Vénus : 01 | 00 | 03 | 05 | 07 | 10 | 16 | 05 | 03 | 00 | 00 | 00 | 00 | 00 | 00 | 00 | 0101,68

Mars : 00 | 03 | 09 | 05 | 15 | 06 | 02 | 05 | 00 | 01 | 01 | 03 | 00 | 00 | 00 | 00 | 0083,12

Jupiter : 00 | 02 | 02 | 00 | 09 | 01 | 00 | 00 | 04 | 06 | 06 | 14 | 02 | 02 | 01 | 01 | 0072,88

Saturne : 01 | 00 | 03 | 01 | 01 | 04 | 00 | 00 | 01 | 07 | 02 | 00 | 05 | 03 | 03 | 19 | 0105,52

Piazzi : 00 | 01 | 04 | 10 | 00 | 04 | 03 | 02 | 06 | 00 | 15 | 00 | 01 | 00 | 04 | 00 | 0085,68

Vesta : 04 | 00 | 09 | 17 | 03 | 01 | 03 | 05 | 03 | 00 | 01 | 00 | 02 | 00 | 01 | 01 | 0092,72

N.VRAI : 03 | 06 | 00 | 02 | 01 | 02 | 01 | 00 | 00 | 01 | 07 | 02 | 19 | 03 | 01 | 02 | 0104,88

Nous ajoutons l'astre de Piazzi (Céres) et Vesta dont nos lecteurs connaissent les véritables noms et correspondances. Ils 'fuient' et la culmination et Sirius semble-t-il - et ce dans les deux fichiers - mais il faudrait encore calculer leur fréquence théorique.

Le nœud lunaire vrai se place en secteur 13 soit vers le solstice d'hiver. Il doit chercher à se rafraichir car il fait de même dans l'autre fichier dont voici sa distribution.

N.VRAI : 03 | 02 | 09 | 03 | 00 | 01 | 09 | 05 | 02 | 08 | 10 | 07 | 21 | 07 | 03 | 09 | 0063,75

Pourquoi cet élément lunaire est-il perturbé, c'est une question et un constat.

Constat.

Pour la population étudiée, aux lieux et époques considérés, le noeud lunaire ascendant semble plus fréquent près du solstice d'hiver lors des records de chaleur.

© Guy Michel Arend 04/2016 - Constatation déposée. Tout droit réservé.

Fin de Constat.

Ce qui indiquerait que les records de température suivent le rythme du Dragon soit 18 ans, 15 jours et 8 heures.

L'effectif global sans doublon est de 131. Jupiter (en position zéro) donne face au nœud

Ju-Nd : 20 | 03 | 03 | 02 - 11 | 12 | 02 | 11 - 08 | 12 | 02 | 12 - 18 | 04 | 10 | 01 | 0065,52

C'est la distribution la plus perturbée avec ce nœud, la Lune restant à un KI2 de 11,05 négligeable. Le Soleil par contre se place entre 160 et 260 degrés de ce point.

Soleil : 11 | 08 | 06 | 09 | 09 | 04 | 05 | 11 | 13 | 13 | 16 | 10 | 08 | 03 | 01 | 04 | 0031,32

Pourquoi ? Parce que le Soleil étant fatalement culminant, en signes dits d'été, il doit se trouver là.

Ce noeud lunaire ne semble toutefois pas lié à la température mais aux records car pour le froid il fait (presque certes) de même.

N.VRAI     : 01 | 02 | 07 | 00 | 00 | 01 | 03 | 06 | 07 | 00 | 02 | 02 | 09 | 02 | 04 | 04 | 0037,68.

Nous devons encore vérifier le mouvement de ce point avant de conclure. Voici les dates (années) du fichier.

1887 1888 1895 1898 1900 -2 1911 -2 1912 -2 1913 1915 1916 1917 1920 1921 1925 1926 1930 -4 1931 -3 1933 1934 -3 1936 -9 1937 1939 1942 -2 1943 -2 1944 1947 -2 1951 1954 -3 1956 1960 1961 1966 1970 1972 1973 -2 1974 1975 -2 1975 1976 1977 1983 -4 1985 1990 1992 1993 1994 -5 1995 -2 1998 -3 1999 -3 2002 2003 -6 2004 2005 2006 2007 -4 2008 2009 2009 -2 2010 -16 2011 -2 2012 -6 2013 -4

Fatalement il y a une augmentation des dates proches dont l'année 2010, année record, mais cela n'enlève rien au 110+ autres dates au contraire car 2010 c'est 1936 plus 4 Dragon.

//04/2016

Pour le divertissement uniquement. Article strictement non scientifique. Méthode uranologique des Constats.

Écrit 2016-04-25 21:33:15 Modifié  2016-04-30 08:46:20 En ligne 2016-04-25 21:51:11  Visites avant perte du serveur juin 2017 - 605


Copyright Guy Michel Arend - Uranologie 2017 2018 - nusquam credere semper quaerere - Merci de votre visite. Licence CC 3.0