Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Nous complétons ici nos articles sur les séismes et tremblements de Terre en approche astronomique.

Le rôle de Jupiter semble également important selon le cycle annuel du Soleil, outre celui des masses planétaires par rapport au périhélie, c'est à dire l'ellipse décrite par la Terre vis-à-vis du Soleil.

Voici les chiffres obtenus pour les différents angles, vus de la Terre, depuis Jupiter, considéré comme en position zéro, et le Soleil, qui décrit son 'année' jupitérienne. Nous travaillons avec le fichier des sismologues, soit 13541 séismes répertoriés.

Nous ne prenons que les séismes supérieurs ou égaux à 7 sur l'échelle classique, soit 1657 séismes répertoriés de 1901 à 2015, date du fichier.

Voici les chiffres des perturbations des distributions solaires appelées, selon la norme, KI2 de Pearson. Nous avons des variations, fatalement, pour les astres lents, mais regardons ces valeurs pour le Soleil en géocentrique, soit vu de la Terre.

Lune : 13,25

Mercure : 7722,81

Vénus : 3807,50

Mars : 476,95

Jupiter : 48,26

Saturne : 32,46

Uranus : 25,22

Neptune : 17,25

Pluton : 15,28

N.VRAI : 11,10

Hygea : 83,45

Eris : 18,40

Eros- 5 : 506,42

Chiron : 27,79

Pholus : 19,85

Ceres : 122,44

Pallas : 104,11

Junon : 146,69

Vesta : 148,62

Hebe-6 : 162,34

Iris-7 : 165,93

Flora-8 : 188,50

Nous voyons que, pour les astres ayant l'occasion d'afficher des cycles complets et non perturbés, ou peu, selon leur parcours (déformation de l'espace-temps de Newton-Einstein) Jupiter réalise une valeur élevée.

Voici ce graphique où Jupiter, l'astre le plus lent, est considéré comme en position zéro par rapport au cercle solaire perçu de puis la planète Terre.

Séismes Jupiter Soleil
Séismes Jupiter Soleil

 

Nous voyons qu'il existe, après un effet de 'retard' abondamment décrit dans nos publications, une tendance solaire à se trouver après les écarts de 270 et 0 degrés après Jupiter, avec un décalage pour l'opposition. Ce sont les quatre temps de la 'sinusoïde' astrale des aspects ou angles

L'effet de masse n'est pas évident même si, à l'exception du secteur 12, la moyenne n'est jamais dépassée pour la zone dite d'opposition. Voir à ce propos notre article sur les perturbations astronomiques pour rectifier ces chiffres bruts.

Constat.

Pour les séismes violents répertoriés comme supérieurs ou égaux à 7 sur l'échelle de Richter, il semble que les angles, considérés du point de vue de Terre, soit en géocentrique, réalisés par le Soleil, notamment ceux de 0 et 270 degrés, soient, avec un décalage d'environ 30 (trente) degrés), plus fréquents que les autres en prenant Jupiter comme point zéro de référence.

Fin de constat.

Il reste encore les écarts entre Saturne et l'astre de Poséidon, maître des océans et des tremblements de Terre selon les anciens, l'ancien homme, effacé après le basculement des pôles il y a 12 mille ans.

Ici, le chi2 se monte à 88,53 contre 14 avec Jupiter. Le cycle n'est pas complet mais un auteur a déjà constaté, au 20ème siècle, ces rapports entre le corps céleste de Poséidon et les séismes, fait indiqué même par les Hellènes, pourtant ignorants en astronomie.

Rappelons que le corps céleste de Poséidon fait le tour du Zodiaque en 84 ans et est incliné à 90 degrés. Il apparait bleu au télescope et fut redécouvert par Herschel.

Voici cette figure ou diagramme. Uranus ou Herschel est en position zéro, comme astre lent, Saturne réalise son cercle d'aspect.

Angles Saturne à Uranus-Poséidon séismes
Angles Saturne à Uranus-Poséidon séismes

Ici, l'énorme agglomération après la conjonction, avec son effet de retard du à l'éloignement de ces astres, permet un constat.

Constat:

Lors des séismes violents, les angles formés par l'astre de Saturne avec l'astre de Poséidon, appelé de nos jours Uranus ou Herschel, sont particuliers. Saturne tend à se trouver après, avec un décalage de 45 degrés, aux angles de 0, 90, 180 et 270 degrés.

Fin de constat.

Poséidon est le Dieu des Océans, des limites, des déclarations ou contrats et des tremblements de terre.

Voici les écarts entre Saturne, considéré comme en position zéro (astre le plus lent) et Mars puis Jupiter.

Séismes. Angles Mars et Saturne
Séismes. Angles Mars et Saturne géocentriques

On voit, pour un ki2 élevé de 35 en seize secteurs, que Mars évite le carré de 270 degrés et semble, ce qui est presque normal, se positionner près de Saturne. Peu à dire sur ce graphe.

Voici Jupiter dans la même configuration.

Séismes Jupiter et Saturne = 0 degré
Séismes Jupiter et Saturne = 0 degré
Ici nous voyons s'esquisser une croix bien connue.

Constat.

Lors de séismes violents, Jupiter semble se placer avant ses écarts, géocentriques, de 0, 90, 180 et 270 degrés à Saturne.

Fin de constat.

Article non scientifique. La science académique nie tout rapport entre faits humain ou terrestre et positions astronomiques. Méthode uranologique des Constats et des Ensembles. Pour le divertissement uniquement.

Mis en ligne 21 sept 2017.


Copyright Guy Michel Arend - Uranologie 2017 2018 - nusquam credere semper quaerere - Merci de votre visite. Licence CC 3.0