Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Astrologie et élections USA 2016. Que nous dit le thème astrologique de Donald Trump pour la période d'élection au titre de Président... Et celui de sa rivale ?', '

Voici les coordonnées natales de D. Trump.

14 juin 1946 à 10h54 NY, USA. N 40,66 – W 73,96 Et Hillary Clinton est née 25/10/1947.

 

Thème sidétal Donald Trump
Thème sidéral de Donald Trump

Ce qui nous donne un Mars au lever, il est donc de type Mars.

La constellation (étoiles) du Lion sidéral se lève.

Une française qui le connait depuis des années signale que c'est un bâtisseur, un entrepreneur dans l'âme, et que les 'mots' de la campagne électorale ne sont pas une base de jugement. Dont acte. C'est un Lion martial. Né au lever du Lion avec Mars sur l'horizon.

Vénus et Saturne sont dans un secteur cadent (n'étant 'attaché à aucun axe, on dit que le secteur 'tombe').

Donald Trump n'est donc ni réfréné par Saturne, ni porté à la conciliation par Vénus. Son thème est différent de celui du Président russe qui est de type Saturne (histoire et traditions) et Vénus (arts martiaux, lutte, patrie). (1)

Jupiter est lui aussi en secteur cadent mais sa position se rencontre parfois chez des acteurs célèbres. Il peut jouer en équipe mais, avec Mars, c'est lui le chef.

La Lune est assez forte, elle n'est pas passée à la culmination inférieure mais la Lune se joue un peu de cette culmination comme le montre l'étude sur les Meurtres publiée il y a deux ans. Cette Lune évite de justesse l'opposition, cela se joue à un fil.

Bref.

Le plus important c'est ce Mars sur l'étoile du Lion, à 26 degrés Lion astrologique, il avoisine Epsilon Lion juste avant Alpha Lion.

Celles et ceux qui ont lu notre ouvrage Psychologie des Hommes d'affaires et des hommes politiques qui réussissent reconnaîtront ce signe du Ciel.

L'élection.

Saturne et Vénus se positionnent dans la Zone Démocratique, du moins la zone du Ciel la plus occupée chez les Présidents de Démocraties.

Du moins Vénus, car Saturne est encore sur Alpha Gémeaux et il indique une réelle dureté, limite brutalité.

Ce thème est sauvé par ses étoiles qui le dynamisent sérieusement, mais avec ce Mars au lever, c'est sans appel. Donald Trump n'est pas un faux dur à la George W. Bush, c'est un vrai battant, simple et droit comparé aux politiques classiques.

C'est un Lion sidéral, le Lion étoilé se lève avec Mars, et toutes ces étoiles en font peut-être, malgré les cris de nos très pathétiques et ineptes, l'homme dont à vraiment besoin l'Amérique après huit années d'ouverture, remarquables et nécessaires, menées par Barack Obama.

Le Président Barack Obama était aussi saturnien que Jupitérien. Né au lever de Jupiter comme Louis XIV, Cet astre conjoint à Saturne, il a signé la fin des conflits idiots dont s'empêtre trop souvent l'Amérique et a soutenu, autant qu'un Président le peut, le système social. Son bilan économique est étonnant pour un pays dépossédé de ses industries, parties en Chine.

Mais le propre et la force d'une démocratie, c'est que les hommes politiques ne durent guère, et tous les commentateurs et les faits eux-mêmes sont unanimes pour certifier qu'un pays s'en sort toujours mieux sans gouvernement qu'avec ses Dévoués.

L'état désastreux de l'Allemagne d'Adolphe, de l'Union Soviétique et même de la France à l'époque de Robespierre sans parler de l'Irak de S. Hussein et autres Pol Pot indique que plus un pouvoir dure, plus un pays s'enfonce.

Il suffit de comparer de destin de la Corée du Nord à celle du Sud, mais c'est valable aussi pour les mairies, pour toute entité dont le pouvoir dure et perdure.

Le Politique, le Pouvoir même car il peut être religieux ou scientifique (étouffant la nouveauté scientifique), c'est le Mal lorsqu'il perdure nous dit l'Histoire de l'homme. En limitant les mandats, la démocratie limite l'incompétence. Il ne faut pas confondre Ordre et Autorité avec Pouvoir, ce dernier étant toujours sous la coupe du Divide ut imperes et nepotatus. (Diviser pour régner et favoriser les siens).

Sera-t-il élu ?

Il faut considérer le mois et le jour de l'élection, soit le mardi 8 novembre 2016.

Bon, il y a un astre qui, par aspects, se retrouve pour ainsi écrire toujours chez les Présidents démocratiquement élus.

Dans le cas de Donald Trump, il possède le plus fort de tous les aspects, la conjonction, qui est exacte mais 10 mois après l'élection. Il rate donc ce rendez vous et c'est assez délicat.

Mais Hilary l'a déjà eu cet aspect il y a plus de deux ans, et elle possède maintenant un écart de 32 degrés.

Pour le 45ème Président des États-Unis d'Amérique, cela se joue à moins 8 ou plus 32 degrés d'arc.

Elle vient trop tard, lui un poil trop tôt.

Élection - Graphe des présidents élus démocratiquement
Élection - Graphe des présidents élus démocratiquement

Toute la problématique de la prophétie est résumée dans la figure qui est présentée. Elle indique comment se placent les astres déterminants des deux candidats par rapport à la victoire qui se situe en 1 et en 10 en principal. Les lignes vertes progressent au fil du Temps.

Le cercle rouge est la moyenne, la ligne brisée indique les positions relevées le jour de l'élection dans les thèmes des Présidents de démocratie. Les deux lignes en vert matérialisent l'aspect moyen en cours en novembre 2016 pour D. Trump et H. Clinton. La progression en degrés se fait de 1 vers 2 puis 3 et secteurs suivants, et un degré égale un mois environ. (graphe extrait d'une de nos publications, y voir l'explication).

Donc les jeux restent ouverts, mais d'un cheveu, voire d'une mèche ou d'une crinière.

Commentaire.

En fait, au vu de la figure, la présidence de Hillary Clinton serait catastrophique du point de vue de la confiance reçue car elle progressera, durant son premier mandat, en zones 2 et 3, soit des zones délaissées, alors que Donald Trump trouverait la confiance ad hoc dès juin 2017 soit, avec le délai; vers septembre.

Les lois statistiques montrent que, placée avant la conjonction, l'hyleg ou point névralgique de Donald Trump est finalement mal situé, car avant un aspect on obtient exactement son contraire mais...Contre tous, nous jouons néanmoins le Lion Donald, l'arc temporel de Hillary Clinton nous semble trop grand, elle perd graduellement la confiance d'autrui, et un Mars se bat jusqu'au bout au champ d'honneur, surtout un Lion, certes assez peu démocratique.

Ajouté le 28  novembre 2016. Notre pronostic fut Exact.

Et en mai 2017, par là...

En France, dans quelque mois, l'élection se gagnera peut être dès le premier tour, vu l'émiettement des voix, ce qui déjouerait tous les petits calculs. Quand les candidats seront connus, nous verrons notre pronostic. ote. Nous avions étudié deux thèmes, celui de M. Le Pen et de E. Macron. Pas par hasard.

// 26/08/2016

(2) Et Palais aussi. D'après une indiscrétion de journaliste, la CIA le classe Mars, c'est une erreur, il est Vénus lutteur, ce n'est pas la même chose, il déteste l'affrontement direct de type Mars et campe sur ses positions par défilement (Saturne).

Pour le divertissement uniquement. Article non scientifique. Méthode uranologique des Constats et des Ensembles.


Copyright Guy Michel Arend - Uranologie 2017 2018 - nusquam credere semper quaerere - Merci de votre visite. Licence CC 3.0