Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

S'il existe beaucoup de documents portant sur l'écriture cunéiforme, les mots formés à base de coins, plus rare est l'information portant sur les glyphes utilisés en Mésopotamie qui, selon d'aucuns textes, remonteraient à des temps immémoriaux. En voici quelques uns. Surprise de la langue universelle.

Le lecteur va découvrir une petite partie de cette ancienne écriture via une étude unique et interne de 1864 réalisée par un savant émérite pour obtenir des fonds afin de réaliser une expédition à  l'époque. Il ne devait pas être retenu ce qui l'a poussé à  publier immédiatement ses résultats que nous avons retrouvé dans les archives de l'Académie.

On trouve des curiosités dans ces dessins ou symboles, donc dans ces images peintes comme les oiseaux et autres glyphes en Égypte.

Une curiosité c'est lampe - ou chandelier - mis pour Lumière et Planète ce qui n'est pas sans rappeler l'Apocalypse qui reprendrait donc ce symbole de chandelier-planète.

Autre curiosité le pays avec canaux qui signifie inondation c'est à  dire pluies très abondantes et semble enfin expliquer tout le symbolisme et le pourquoi des lignes de Nazca puisque cette région fut frappée par la sécheresse. Ces lignes infinies dessinaient, vu du Ciel, le symbole, le mot même à  l'époque, de Pluies abondantes. C'est donc une prière magique, une volonté d'attirer les pluies.

Note 08/2015. Cette idée suggérée dans cet article fut reprise par quelqu'un sur une chaîne de télévision qui oublia de nous citer. Nos travaux sont bénévoles, merci du vol.

Plus que des constellations ces figures et alignements ou tracés seraient un texte, une prière grandiose représentée sur le plateau: "de l'eau, de l'eau" et ce serait pourquoi le symbole du Adad local, dieu de l'eau, est omniprésent. La sécheresse détruisit cette tribu, il faut donc repenser toute l'approche du site en prières célestes.

Le troisième c'est l'association de l'étoile avec Dieu. En fait sur des tablettes, on commence par l'étoile exactement comme les amérindiens qui nous fournissent des glyphes se lisant de gauche à  droite et de haut en bas, comme nous, mais inversent l'ordre pour mettre le nom d'un dieu en vedette, en première position, un peu comme les cartouches d'Égypte.

Vous trouverez en minuscules une vocalisation possible (sinon prendre directement l'arabe proche de l'akkadien).

Le symbole ou dessin peut se signifier lui même et nous mettons un '?' pour indiquer notre association personnelle pas celle de l'académicien. Autres symboles si intérêt, utilisez le forum.

Champ labouré Terre irsit, Ville, Place aser (? Bref la terre brute travaillée par l'Homme ?)
Serpent Basilic sil, Lancer laka
Serpent enroulé Mesurer, la Raison (kundalini ?)
Pied

être, Stare, possession, à  rapprocher du plaisir des biens matériels (pied en chinois) et de la jambe en égyptien ?

Testicule Père abou (ab en arabe)
Soleil Jour nahar, Fleuve, Eau (fleuve de la vie ? En Arabe Nour c'est la Lumière voir Sourate)
Serre d'Aigle Déchirer, Diviser
Oeil Oeil, face, mille (1000) (? Les Romains attribuaient le 1000 au Soleil?)
4 points Fin, bonheur (? cf. nirvana = extinction car 4 signifie terre, plaisir et mort ailleurs?)
Bouclier Tempête
Phallus Mâle, mouiller, étendre, stade
Corne Corne, coup (? parfois début selon les textes romains traduits de ces glyphes ?)
Hache Créer, se révolter
Flèche Flèche, Fendre, Tuer
Flèche-Flèche Tigre
Abeille Roi (?Ce symbole sera repris par des Rois de France?)
Enclos Ville, caste (? Voir Gilgamesh et Uruk, Cité des Enclos?)
Oreille Oreille uzn, Goutte giltan
Pays avec canaux Inonder
Lampe UR, Lumière, Planète, Engendrer, Réchauffer
Mur Ville, par extension pouvoir administratif et surtout judiciaire. ? Ce mur est aussi le symbole du dieu Rabbi Alûmin (Seith, le Riche), Maître du Jugement droit et donc dernier, Maître de la Rétribution des âmes, dont le corps céleste fut redécouvert par Le Verrier.
Terre cultivée, labourée terre irsit, Ville, Place= aser (?Il s'agit d'un doublon dans l'étude originale?)
Lecythus Oindre
Croissant Aide, Dix, le Dieu Ao
Gouttes d'eau Gouttes, les fils (enfants), Loin
Vase incliné Féminin
Bouche ouverte Rendre heureux
Lampe (2) Lumière mais nur ici, faire, accorder
Ville Étendre, multiplier
Tison enflammé Feu, apporter bala
Brebis Brebis, le butin emporté
Ornière, sillon Trajectoire, pour un astre cercle (ellipse) de révolution. ? Ce mot est encore utilisé ainsi dans le Coran.?
Cercle divisé en huit Soit une étoile (double croix) cerclée. Le Ciel et ses huit maisons, Dieu. En perdant son cercle, le son AN, idée de Seigneur

* Le Dieu Ao ou An est le Seigneur premier; Avant Iovis - Jupiter. Dieu de la lumière, encore connu comme dieu des nuages chez les Maori de Nouvelle-Zélande - les Forces s'exprimant en l'Homme et son Univers étant universelles - il équivaut à An, le Seigneur, en Mésopotamie selon d'aucuns. De là le créateur de la lumière dont l'esprit plane sur les Eaux sans doute. Ce serait, dès lors, la Divinité, mâle et femelle, créatrice du jour et de la nuit, Al Lat, El - Him, le-la binaire.

Ces valeurs sont très anciennes, une autre étude portant sur les mythes (1791) montre leur présence en différentes régions du globe accompagnée de la numérotation en 60 et la division des révolutions planétaires en 28.

Nous relevons la hache qui nous interpelle car ce symbole revient plusieurs fois sur une inscription non déchiffrée. Le symbole signifie donc création, révolution (contre l'ordre établi, l'Arbre). C'est un des symboles du Dieu Seth, Shiva le destructeur ou Yama, le juge des Morts et donc de l'astre associé, un de leurs trois dieux de la Nuit sans rapport avec l'astrologie actuelle cfr nos publications expérimentales.

Il existe aussi des concepts associés, comme la Voûte qui signifie parler (discours du ciel?), la Langue qui signifie tribu (et Dieu sépara les langues ?), la Place qui signifie brûer, Peau = épouser (et ils ne firent qu'une seule chair) et d'autres comme oreille et goutte. Remarquons que nous associons toujours parole et tribu en disant un Français, car il s'agit d'un individu de nationalité française ou quelqu'un qui parle français, ce qui ne fait qu'un dans notre esprit. Question de parole, la ou les dents, c'est la Parole. On représentait deux rangées de dents avec deux barres horizontales (les lèvres) qui les couvraient comme un signe =.

Ainsi pour dire tu seras jugé sur tes pensées et tes paroles au Jugement Final (Alumin, quand vous mourrez), on dessinait un oeil, esprit (l'oeil est l miroir de l'âme), et des dents, paroles. On pouvait lire oeil pour oeil et dent pour dent te dit Shamash (leur dieu de l'équité, le Soleil qui brille pour les bons et les méchants), je te compterai chaque pensée (oeil) et chaque parole (dent). Attention à  ne pas y voir on ne sait trop quelle loi judiciaire, il s'agit d'enseignement religieux. les Évangiles donnent cette explication et, vu qu'ils reprennent aussi l'image du chandelier, ils doivent transmettre, comme la Bible, des Enseignements anciens.

Certains symboles, comme gouttes pour progéniture sont évidents si on pense au mot associé, soit à  testicule pour père - les Égyptiens disaient ce que l'homme porte, plus poétique - pour le reste le lecteur doit bien réaliser que ces associations sont ultra archaïques et donc résident dans l'esprit commun, l'inconscient collectif de Jung, en nous.

On peut développer à  l'infini et retrouver, pour celles et ceux qui connaissent, l'origine de bien des symboles mythologiques et aussi de paroles obscures des textes religieux anciens qui semblent avoir été traduits au départ de ces glyphes.

Ainsi le concept d'enfants est lié à  la goutte et à  la constellation du Lièvre, à  côté d'Orion, Celui qui marche sur les eaux, l'Homme en Croix des premiers Chrétiens. Le Lièvre s'appelait Nihal en persan ou jeune pousse (cfr le rameau dans nos textes), et était représenté par un lotus en Égypte. C'est le Trône d'Orion au dessus du Fleuve sacré, l'Éridan.

Toutes ces constellations existent bien au ciel. Orion est le fils de Poséidon, appelé le Bon Dieu autrefois, celui qui sauve l'homme qui se perd dans le monde (les marins, nous, qui coulons) d'ici bas en envoyant ses Tritons soutenir notre navire avec leur Trident, Orion étant appelé Le Sauveur en Mésopotamie. Ce lièvre serait et la Fécondité et les eaux douces, les inondations aussi etc.

Il ne faut pas raisonner comme maintenant en scientifique & cartésien de type Saturne-Mars par séparation et calcul mais tel qu'on le découvre dans les écrits anciens qui sont de de type Vénus-Jupiter, par association et symboles, pour comprendre ces symboles souvent stellaires, sinon c'est l'erreur assurée.

Par exemple une inscription avec hache et lièvre pour un cartésien c'est la fuite devant le danger ou une scène de chasse. En fait cela peut signifier une révolte qui inonde (le pays), le lièvre ou lapin étant réputé pour ses nombreux enfants et, par la Hache, cette révolte se lie à  une punition céleste (la hache frappe de haut en bas) pour n'avoir pas eu un comportement droit (et même un comportement sexuel droit qui était le fondement de la Doxa, de la Règle, dans les écrits anciens et qui est indiqué par le lièvre ici).

Cet article est, sur Internet, le seul visiblement qui vous donne les significations des glyphes mésopotamiens, aussi, en ce mois de août 2016, ajoutons que Wikipedia précise que ces glyphes utilisent la tête pour désigner le tout, c'est à  dire que de même qu'un militaire frappe la capitale pour faire tomber le pays, si je veux dire deux hommes, un blanc et un noir, je met simplement une tête blanche et une tête noire. L'encyclopédie sur Internet précise que la tête seule désigne l'ensemble (du) corps, une cuisse d'animal désignant de façon limitée la cuisse de l'animal en question.

Si nous voulons appliquer l'idée, pour écrire un troupeau de cerfs, je devrais dessiner un cerf et un lièvre, signe d'abondance. Un mariage royal devrait, car nous extrapolons ici, être une abeille et une peau.

Plus de glyphes ? Vous pouvez très facilement compléter la liste car si le tableau ci-dessus est le fruit de recherches archéologiques d'un savant du XIX ème siècle, sachez que le langage courant vous permet de trouver le sens d'un glyphe au départ du langage imagé que traduisent ces écritures dites archaïques mais en fait universelles.

Nos pictogrammes actuels montrent que plutôt qu'écrire les mots exit, sortie, uitgang et autres, il suffit de dessiner un carré ouvert avec une flèche qui sort et ce n'est pas sans utilité, car le carré ouvert signifie en Égypte ancienne la maison avec sa porte d'entrée et de sortie, et ce carré avec porte nous a donné la lettre B et le mot bait en arabe qui signifie bien le foyer, la maison, la chambre.

Voici des exemples de glyphes que vous dites avec des mots en lettres et voyelles mais qui sont évidents, même si vous ignorez en parlant que vous lisez, en quelque sorte, un texte antique en vos profondeurs.

On dit tenir quelqu'un à  l'oeil. L'oeil est le glyphe signifiant observer. L'oeil dans le Ciel est l'esprit (le ciel) qui observe.

On dit signer des deux mains. Deux mains unies sont le signe de l'accord.

On dit faire corps avec quelqu'un. La chair ou la peau sont le glyphe de l'union.

On crée le Ciel et la Terre, on crée le spirituel et le matériel, l'Esprit et le Corps.

Les expressions de langage que nous conservons ou créons viennent de quelque chose de profond en nous et peuvent être dessinées, c'est notre langue dite imagée mais qui est en fait la transcription de l'écriture glyphique vocalisée en mots, exprimée par la bouche. La raison vient du cerveau profond appelé rhinencéphale. Le langage sous forme de dessins ou glyphes est le fruit de ce cerveau qui s'exprime dans les expressions que l'homme conserve. Une étude très sérieuse - statistique - sur les rêves montre que nous rêvons... En ces glyphes. Elle montre que la bicyclette, les yeux d'un hibou (deux cercles) sont associés, et aussi que le parapluie ou que la toile d'une voiture cabriolet ou décapotable avec ses armatures ou les ailes des chauve-souris sont interchangeables dans les rêves.

Services Études,  Mis à jour 2016-08-16 22:45:05 créé 2014-10-14 21:03:30 + 12/2017

= Merci de vos visites, vous êtes 1520+ ce 17/08/2016. Plus de 3000 à ce jour en septembre 2017. Faites un Like ou un jugement 1 a 5. Merci.


Copyright Guy Michel Arend - Uranologie 2017 2018 - nusquam credere semper quaerere - Merci de votre visite. Licence CC 3.0