Astrologie

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Un peu de douceur dans ce monde de brutes. Dans cet article, nous regardons la répartitions en Signes du Zodiaque des individus nommément qualifiés de Doux et faisant preuve de douceur par les Biographes. Mesdames...

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Un petit ouvrage de tables astronomiques de 1604 nous donne la position de Spica ou l'Épi de la Vierge pour son époque, ou comment la correction de la précession conduit à  l'inexactitude.

Latitude et déclinaison.

En astrologie on utilise des tables qui positionnent un astre en degrés de longitude comptés sur le trajet apparent du Soleil et en latitude, écart ou angle entre le plan déterminé par ce trajet et la position réelle de l'astre.

Beaucoup pensent qu'il suffit de 'corriger' (?) le mouvement de la précession pour retrouver le ciel ancien, mais cette donnée est une vue astrologique des choses.

En astronomie on positionne un astre selon son ascension droite, angle similaire à  la longitude mais calculé sur le cercle équatorial et non zodiacal et en déclinaison, soit l'équivalent de la latitude mais en fonction du plan déterminé par l'équateur.

Les positions astrologiques différent notablement, parfois de plus d'un degré, des positions astronomiques.

Cela a comme conséquence que le calcul des révolutions et autres positions en maisons est inexact mais aussi que ceux qui pensent pouvoir travailler avec des constellations (égales ?) et retrouver le ciel des Anciens se trompent parfois.

D'abord les Anciens étaient tous des astronomes et ceux qui ne l'étaient pas, comme Placide qui fut un simple moine, ont commis des bévues énormes.

Dans un traité de 1609 portant sur les tables de directions de Mont-Royal un auteur nous donne la position de Spica Virgo en norme astrologiques et recalcule cette étoile en normes astronomiques.

Voici ce passage.

Extrait sur Spica-livre 1604

Nous voyons qu'en 1609 l'Épi était à  198 degrés et 24 minutes de longitude avec une latitude de 1 degré et 59 minutes.

La technique de l'ayanamsa nous porterait à  dire que de 1609 à  2000, date de référence en astronomie, il y a 391 ans et, avec une précession d'un degré tous les 72 ans, 396/72 donnent une différence de 5.43 ou 5 degrés et 26 minutes à  ajouter ce qui donnerait 203Deg50'.

Mais les tables astronomiques nous renvoient la position suivante pour cette étoile en j2000.0:

Déclinaison 11.161 degrés Sud et Ascension Droite de 201.297 degrés ou 13h25m11s.

On remarque que les 9 degrés 05 de déclinaison sont devenus 11 degrés et 10 minutes et que l'ascension droite ne correspond guère. C'est un point plusieurs fois dénoncé à  l'encontre des 'sidéralistes', c'est à  dire de simples astrologues qui soustraient des longitudes astrologiques sans connaître la réalité astronomique.

Un astre, étoile ou autre, se positionne en déclinaison et en ascension droite. Ici il y a plus de deux degrés de différence pour la déclinaison.

En fait un site nous donne les chiffres:

Longitude 1900:  22LIB27 Longitude 2000:  23LIB50
Déclinaison 1900:  -10.38' Déclinaison 2000:  -11.08'
Ascension Droite:  13h 25m Latitude:   -02.03'

Les 203Deg50' sont différents, c'est normal, de la position en ascension droite de 201Deg18' et correspondent bien au calcul effectué.

 Prenons l'an 2000, octobre.

Le Soleil se situe à  la longitude de 203Deg55 le 17 et ce avec une déclinaison de 9Deg17' Sud.

En équatorial, ce màªme jour, il se situe à  202,1389 ou 202Deg08' d'ascension droite.

Or il passe, en équatorial, à  201.297 le 16 (201.204 à  zéro heure).

On voit que la projection en longitude donne des résultats différents de la position en ciel vrai.

C'est donc un choix. Soit on croit avec une grande foi à  la divination, la cartomancie, l'astrologie et autres géomancies, soit on aborde la réalité comme les uranologues d'autrefois et on commence par étudier l'astronomie.

Il y a des études en astrologie qui se veulent sérieuses et qui sont sans aucune valeur car l'usage de tables astrologiques, maisons autant que longitudes, ruinent tout le travail.

Il est assez facile de programmer un ordinateur avec les formules exactes (VSOP par exemple) et d'y adjoindre les formules de lever et culmination ou le système Regio.

A noter aussi que l'auteur cité limite la bande zodiacale à  8 degrés de latitude à  l'époque ce qui exclut certains astres de l'approche en longitude.


Nous pouvons réaliser Votre thème sidéral <<< cliquez ici !
Copyright Guy Michel Arend - Uranologie 2017 2018 2019- nusquam credere semper quaerere - Merci de votre visite. Licence CC 3.0

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Nous possédons les Tables des Anciennes Dynasties Chinoises comportant les 28 sieou ou Che de la Lune. Introuvables de nos jours, voici les limites Tropicales (astrologie - longitude) et Sidérales (astronomie - ascension droite) - de ces Sieous antiques chinois selon les documents les plus anciens. Une demeure en théorie se compte par rapport aux étoiles et donc en ascension droite sur l'équateur de nos jours.

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Nous continuons l'étude du Zodiaque avec le Cancer ou quatrième signe qui est dédié à la Lune. Voici son portrait, ses qualités, ses dates.

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Demeures ou manazils, Nakshatra, 28 astérismes du Printemps

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Notre nouvelle étude expérimentale porte sur le Sagittaire astrologique, soit celles et ceux qui sont né(e)s du 21 novembre au 21 décembre et s'étend sur le Soleil natal, la Lune natale, Mercure natal, Vénus, Mars, Jupiter et Saturne de nativité lorsqu'ils sont apparemment positionnés dans ce supposé signe.

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le signe du Bélier en astrologie saisonnière et sidérale.
Qualités, dates, particularités, significations en tropical. Lisez la description du signe avec dates et son étude en astrologie sidérale.

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Voici le signe du Taureau Astrologie et sidéral.. Comment est-il décrit, quelles sont les dates et les particularités? Une étude issue de plusieurs sources précisent notre Taureau. Pour Noël 2018 nous vous offrons son portrait en astrologie sidérale.

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Voici le signe du Capricorne Astrologie et sidéral.. Comment est-il décrit, quelles sont les dates et les particularités? Une étude issue de plusieurs sources précisent notre Capricorne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Voici le signe du Verseau Astrologie et sidéral. Comment est-il décrit, quelles sont les dates et les particularités? Une étude issue de plusieurs sources qui précisent notre Verseau. Dates, caractère et tempérament  Étude demandée et donc fournie aux lecteurs.

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Voici le signe des Poissons Astrologie et sidéral. Comment sont-il décrits, quelles sont les dates et les particularités? Une étude de plusieurs sources pour nos Poissons.

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Les Gémeaux en astrologie, en astrologie des saisons plus son approche sidérale. Ce signe astrologique des Gémeaux est le troisième du Zodiaque des saisons. Quel est-il, qui sont ses natifs?

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le Lion en astrologie, en astrologie des saisons plus son approche sidérale. Ce signe astrologique des Lion est le cinquième du Zodiaque des saisons. Quel est-il, qui sont ses natifs?

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

La Vierge en astrologie, en astrologie des saisons plus son approche sidérale. Ce signe astrologique de la Vierge est le sixième du Zodiaque des saisons. Quel est-il, qui sont ses natifs? A lire pour les LION aussi.

Sous-catégories

Astrologie et astronomie. Le savoir des Anciens.

Signes astrologiques études

les 28 Demeures et 28 astérismes