Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Nous possédons les Tables des Anciennes Dynasties Chinoises comportant les 28 sieou ou Che de la Lune. Introuvables de nos jours, voici les limites Tropicales (astrologie - longitude) et Sidérales (astronomie - ascension droite) - de ces Sieous antiques chinois selon les documents les plus anciens. Une demeure en théorie se compte par rapport aux étoiles et donc en ascension droite sur l'équateur de nos jours.

Table des Sieou ou Che chinois.

Divisions astronomiques antiques.

Face à  l'astrologie, l'astronomie chinoise utilisait plusieurs modes de division.

Il existait les 24 divisions qui sont équivalentes aux 24 heures sidérales de nos astronomes.

Il existait douze divisions flottantes accordées aux douze mois lunaires débutant avec la nouvelle Lune la plus proche du Solstice d'hiver, afin que le parcours du Soleil se fasse majoritairement après ce solstice. Attention, ce ne sont jamais des 'signes' astrologiques, cette idée de signe est finalement très européenne, presque parisienne.

Il existe les divisions en 72, soit 3 fois 24 qui donnent 5 et 5 fois 72 qui donnent les 360 jours parfaits ou degrés.

Il existe les sous divisions par 60 classiques comme les angles et les heures, mais on a utilisé des divisions en 76, 100 et autres pour avoir des chiffres plus faciles à manipuler.

Les arrondis de la table se font au degré dans le document mais que le lecteur comprenne bien qu'il s'agit d'étoiles qui sont des soleils, avec un orbe. Il ne s'agit donc en aucun cas d'une approche théorique comme les 'signes' où vous changez de signe en une milliseconde d'arc, les données sont des astérismes ou plus exactement des constellations pour la pensée asiatique qui est plus analytique que l'approche occidentale.

Voici ces données.

Vous trouverez : le numéro actuel, traditionnel, les valeurs actuelles et antiques des étoiles repères, etc.

Attention, le système antique commence avec le solstice d'hiver. L'appellation Che donnée autrefois à  ces demeures et à  d'autres éléments astronomiques est identique au Menezel mésopotamien qui a donné Manazils en arabe. Il signifie et station de la Lune et parcours de la Lune, c'est donc exactement le sens franà§ais donné par le mot Étape.

Les étoiles données comme repère sont de simples indications, les constellations ne correspondant pas et la notion d'équinoxe ou de solstice étant variable, l'équinoxe c'est la deuxième Lune, jamais la première, définie par le solstice d'hiver qui est la Lunaison qui le précède.

Nous utilisons des données redondantes pour parvenir... A nous y retrouver, car nous réunissons plusieurs tables suite au travail admirable du Missionnaire Jésuite qui nous a sauvé ces données.

Table des 28 demeures ou constellations chinoises inégales.

Il ne faut pas confondre nom des demeures et constellations.

Co-Cheou-King astronome ou équipe d'astronomes de Cobilay. Observations faites à  Péking Cours du Bord et Ta-Tou Grande Cours. Attention, ce sont des centidegrés.

Les Chinois travaillent en Sidéral Équatorial avec passage au Méridien au coucher solaire. Les présages se font en examinant la culmination pour le lieu - comme à  Babylone - de détermination.

Observations en -100, sous Vou-Ti, astronomie des Han antérieurs. Attention, tout est ramené à  l'équateur, ascension droite donc. Autre observation en +136 et corrections en 1700.

La troisième suite de valeurs est faite par le moine ou Bonze Y-Hang en +714. Il recalcule l'inclinaison par rapport au Pôle Nord, donc indirectement la déclinaison, donnée ici avec les anciennes valeurs, celles des Han, sans doute. Avec ces valeurs, si l'article a du succès, nous retrouverons l'étoile repère et l'orientation. Maintenant, si tu le veux, tu peux faire le travail et l'envoyer à  Uranologieasbl at gmail.com, cela m'aiderait.

Pour t'aider les distances ou angles au pà´le sont faites avec un solstice d'hiver à  10 degrés Teou et le relevé à  Siganfou capitale du Chensin et pour tout simplifier l'étoile peut servir de repère non par sa présence mais par son lever ou coucher ou passage au méridien héliaque ou acronyque ou son opposition. Après, car on prend goà»t, nous ferons les tables indiennes antiques et j'en ai d'autres...

Constellations et sieou ou demeures de déclinaison Nord actuelle - Printemps & Été.

Nous donnons quelques étoiles pour 'orienter' la lecture, seules les Pléiades sont incontournables.

Numéro

Actuel

Ordre

Cobilay

Ordre

Antique 

Nom Siou-tche-tao-tou

Étendue

Équateur

Constel

Cobilay

Étendue

Cobilay

équateur

Cobilay

Zodiaque

Longitude

Nom

Sieou

Étoile ou constellation ou repère

Position

 j2000.0

Position

Anno 714

Étendue

Équateur

714

Étendue

Écliptique

714

Déclinaison Pà´le Nord Remarque
 1 14  7

Kieou

Pe Kieou Che Pa Tou

9

 Pi.

8.60

 9.34  Pi Andromède  2.091  14  9  9  84.0-86  
2 15  8 che-leou 16  Koucy 16.60  17.87  Kouey Deneb  10.895  15  16  17  73.0-76  
3 16  9 Che-eul 12  Leou 11.80  12.36  Leou Bélier  28.66  16 12  12  77.0-80  
4 17 10 Che-se 14  Ouey* 15.60  15.81 Ouey

Persée *

(35 Aries * voir rem)

 N.A.  17 14 14  72.0-74

 Actuellement  35 Aries sur 14° longitude

5 18 11 Che-i 11  Mao 11.30  11.08 Mao Pléiades  56.871  18 11 11  72.0-74  
6 19 12 Che-leou 16  Pi 17.40  16.50 Pi2  Aldebaran  68.98  19 17 16  76.0-78  
7 20 13 Eul. 2  Tse 0.05  00.05 Tse  Orion    20 1 1  82.0-84  
Sigma               7 noms  j2000.0     80 degrés 85 degrés    
8 21 14 Kieou Si Pa Che Tou 9 Tsan 11.10  10.28 Tsan      21  10  9  93.0-94  
9 22 15 San-che-san 33 Tsing 33.30  31.03  Tsing      22  33  30  68.0-70  
10 23 16 Se. 4 Kouey 2.20  2.11  Kouey      23  3  2  68.0-68  
11 24 17 Che-ou 15 Lieou 13.30  13  Lieou      24  15  16  ???-77  
12 25 18 Tsi 7 Sing. 6.30  6.31  Sing.      25  7  6  93.5-91  Tsi-Sing 7 étoiles
13 26 19 Che-pa 18 Tchang. 17.25  17.79  Tchang      26  18  18  100.0-97  
14 27 20 Che-pa 18 Y. 18.75  20.09  Y.      27  18  19  103.0-97  
15 28  21 Che-tsi Nan Pe I Che Eul Tou. 17 Tchin 17.30  18.75  Tchin      28  17 18  100.0-98  

 

* Ouey est estomac, équivalent du Ventre ou al-batain des Arabes. Vers - 3500 c'était Menkar de la Baleine - le calamar géant - une géante rouge, elle ouvrait le mois-saison printanier qui était différent de l'approche des Hellènes. Voir l'étude complète et précise de cette étoile dans Astrologie sidérale - Horoscope Sidéral ou le Soleil dans les 28 demeures en librairie ou sur Google Play, Amazon, Fnac, elle semble avoir été partiellement attribuée au 'Bélier' saisonnier. Voir remarque sur le 'Bélier' et l'année d'Hipparque (astronomie solaire simplifiée)

Constellations et sieou ou demeures de déclinaison Sud actuelle - Automne & Hiver.

 

Numéro

Actuel

Ordre

Cobilay

Ordre

Antique 

Nom Siou-tche-tao-tou

Étendue

équateur

Constel

Cobilay

Étendue

Cobilay

équateur

Zodiaque

Longitude

Cobilay

Nom

Sieou

Étoile ou constellation ou repère

Position

 j2000.0

Position

Anno 700

Étendue

Équateur

Étendue

Écliptique

Pà´le Nord

700-Han

Remarque
 15 1 21  Che-eul 12

 Kio

 12.10

12.87        1  12  13  93.5-91  
16 5 22  Kieou 9  Kang  9.20  9.56        2  9  9  91.5-89  
17 6 23  Vhe-ou 15  Ti  16.30  16.40        3  15  15  98.0-94  
18 4 24  Ou. 5  Fang  5.60  5.48        4  5  5  110.5-108  
19 5 25  Ou. 5  Sin  6.50  6.37        5  5  4  110.0-108  
20 6 26  Che-leou 18  Oucy  19.10  17.95        6  18  17  124.0-120  
21 7 27  Che-i 11  Ki  10.40  9.59        7  11  10  120.0-118  
   8 28  Eul-Che-Leou 26  Teou  25.20  23.47        8  26 23  115.0-116  
Sigma                  j2000.0            
22 8 1  Eul-che-leou 26  Teou  25.20  23.47        8 26 23 115.0-116  
23 9 2  Pa. 8  Nieou  7.20  6.90        9  8  7  104.0-106  
24 10 3  Che-eul 12  Nu  11.35  11.12        10  12  11  101.0-100  
25 11 4  Che. 10  Hiu  8.95  9        11  10  10  101.0-104  
26 12 5  Che-tsi 17  Ouey  15.40  15.95        12  17  17  97.0-97  
27 13 6  Che-leou 16  Che  17.10  18.32        13  16  17  83.0-85  
28 14 7 Oe  Kieou  Che Pa You 9  Pi  8.60  9.34        14  9  9  84.0-86  

-> Vous pouvez (vous) envoyer cette table ou cet article par courriel (non relevé - non conservé) par le bouton rectangulaire supérieur, flèche bas.

Voilà , il y a aussi la table ou plutà´t les tables des anciens mois lunaires ou Douze des Chinois qui sont certainement les douze Nymphes des Indiens avant l'irruption des 'signes' des Occidentaux car les Chinois les ont modifiés pour les adapter à  ces 'signes'. Nous avons encore ces 12 anciens mois flottants, l'équivalent des 12 Nymphes de l'Inde, mais...

... Le travail, assez bizarrement, est plus complexe car les Empereurs ont parfois changé les références et il y a des périodes de décadence o๠nul ne semble plus ni comprendre les textes ni faire de relevés, comme chez nous durant les périodes dites sombres. Les derniers astronomes de valeur, comme en Indes, semblent dater de -3000 - ou plus car ils utilisaient des Télescopes déjà  disparus à  cette époque - mais tout se perdit et ils ne furent plus compris ce que l'on constate en lisant les hérésies astronomiques des siècles qui suivent.

Les Chinois comme les Grecs font mention d'une période d'inondation - mini déluge grec - à  cette époque qui pourrait àªtre liée au décalage entre les colures ou points équinoxes et solstices et la position du périhélie qui ferait que le Sud de la Méditerranée, luxuriant et archi peuplé vers -3500 selon D. de Sicile est maintenant semi désertique. A l'époque l'anomalie du péri était de 180 degrés environ.

Enfin l'Empereur Tsin-chi-houan fit détruire tous les livres d'astronomie par le feu en 213 avant l'ère  commune (-212). Toutefois les propriétés du triangle rectangle ont été conservées dans un ouvrage datant de -1763 sous la dynastie des Chang (mille ans avant Pythagore mais la boussole était aussi connue) et le cercle astronomique est divisé en 365.25 'degrés', les tables d'équation du Soleil donnent directement le pas pour le jour calendrier ou 'degré chinois'.

Nous possédons aussi les tables de l'année tropicale, elle est donnée à  365.25 vers l'an -200 à  1 et diminue ensuite sans cesse au fil des relevés. Il est possible qu'à  l'époque de Jules César le calendrier était finalement assez exact puisque nous avons eu la surprise de la voir diminuer de 365.2422 à  365.242198.

A ce propos, les textes anciens lient ces changements climatiques - où l'hiver et l'été varient avec la proximité ou non du Soleil sans doute - à  des dérèglements du comportement de l'homme ce qui peut se comprendre si nous envisageons une influence physiologique accompagnant les 'tensions' saisonnières se répercutant au niveau psychique sur les grands groupes qui nous est montrée par l'inadéquation des animaux importés du Sud au Nord (hémisphère évidemment).

Donc patience ou inscription à  l'Association.

2015-01-10 15:37:05', 431, 'Services Études', '2015-02-14 00:16:26


Nous pouvons réaliser Votre thème sidéral <<< cliquez ici !
Copyright Guy Michel Arend - Uranologie 2017 2018 2019- nusquam credere semper quaerere - Merci de votre visite. Licence CC 3.0